Le BLOG

67 billets

2 abonnés

Description du blog

Archimed blog

Billet

blog-post-featured-image

Comment proposer une offre numérique complète : le CG62 témoigne !

Grâce à Syracuse, la Médiathèque départementale du Pas-de-Calais pousse les usages de médias numériques

Proposer une offre complète de contenus numériques (presse, musique, livres numériques, VoD, contenus et méthodes d’apprentissage, etc.) à toutes les bibliothèques partenaires du département, tel est l’objectif de la Médiathèque du Pas de Calais. Pour agréger, gérer, éditorialiser et valoriser cette offre numérique, elle s’est équipée d’une nouvelle plateforme basée sur Syracuse.
“En 2014, nous avons réalisé un diagnostic concernant les développements des ressources numériques, car nous voulions savoir pourquoi les usages ne décollaient pas, explique Eric Jolie, Chef de bureau Bibliothèque numérique et ressources informatiques au sein du Département du Pas de Calais. 
 
Nous avons donc lancé une enquête et identifié trois principaux écueils : primo un déficit d’infrastructure informatique; secundo, une faible connaissance des ressources numériques par les professionnels ; tertio, un manque de formation des professionnels qui ne se sentaient pas en mesure de gérer les aspects techniques.”

Un projet de mutualisation
 
“Nous avons donc eu l’idée de concevoir une bibliothèque numérique départementale. Il s’agit là d’un vrai projet de mutualisation avec une plateforme centrale proposée à toutes les bibliothèques du département, poursuit le responsable. Nous avons par ailleurs intégré le programme des Bibliothèques numériques de référence (BNR) initié par le Ministère de la Culture en 2010.
 
Nous avons dès lors organisé des formations et des ateliers pour constituer l’offre : cible, support, contenu, modalités d’accès pour les usagers, outils de communication et de médiation, formations à proposer aux agents, etc.”
 
Structuration et mise en réseau 
 
Rappelons que la Médiathèque départementale du Pas-de-Calais emploie plus de 60 agents sur 3 sites différents (Dainville, Lillers et Wimereux), sans compter les services administratifs intégrés au sein de la Direction des affaires culturelles à Arras. La Médiathèque c’est aussi 15 véhicules légers et utilitaires, 2 véhicules expositions ; 900 000 documents "matériels" dans ses collections (livres, CD, DVD) et une offre numérique riche de plus d'un million de documents (livres numériques, musique, cinéma, autoformation, presse, applications pour le jeune public). Le tout avec un budget annuel de près d'un million d'euros. “Le département compte 280 bibliothèques municipales et intercommunales, précise Eric Jolie. Nous avions un vrai besoin de structuration et de mise en réseau.” 
 
Une agrégation de ressources externes 
 
“Nous proposons aujourd’hui une offre large, destinée à tous les publics, continue-t-il. Nous agrégeons 12 ressources externes sur la plateforme : PNB (avec des livres numériques et des livres audio), musicMe, Médiathèque Numérique pour la VoD, Toutapprendre et Skilleos pour la formation, Storyplay’r et Ma Petite Médiathèque pour la jeunesse, Vive la culture (service de recommandation culturelle), Cafeyn (presse), Tënk (VoD documentaire), Opsis TV (captation de pièces de théâtre), etc. Prochainement, Brief.me, un site de décryptage de l’information, viendra enrichir l’offre. Cette agrégation se fait de façon homogène grâce aux connecteurs disponibles sur Syracuse. 

Vous souhaitez accéder au témoignage complet ? Cliquez ici, et procurez-vous notre cas client !

Je veux en savoir plus !

 
Un accès facile et transparent 
 
L’accès est bien entendu gratuit pour les usagers, sous réserve d’un abonnement valide dans une bibliothèque du département. Cet accès se fait par le biais d’une authentification unique ou Single Sign-On (SSO) qui permet aux usagers de s'authentifier une seule fois pour toute la durée d'une session, indépendamment du nombre de services ou d'applications auxquels il accède. Mais comment permettre aux bibliothèques et réseaux de conserver leurs abonnés sur leur site ? 
“Pour cela, nous avons développé un système d’authentification par double SSO compatible CAS (Central Authentification Service),  qui permet à l’usager de s’identifier sur le site de sa bibliothèque en toute transparence”, indique Eric Jolie. L’objectif étant de simplifier au maximum la vie et la navigation de l’usager. D’autres bibliothèques n’ont ni l’envie ni les compétences pour gérer l’aspect technique de ces accès. Dans ce cas-là Cette gestion est déléguée et centralisée sur la plateforme  de la Médiathèque Départementale.” 
 
Deux modes d’intégration 

Pour les bibliothèques partenaires deux modes d’accès sont proposés : 
> la formule “Autonomie” avec un accès direct via le site de la bibliothèque. L’usager se connecte et accède aux ressources avec ses identifiants habituels (identification unique en SSO). Les notices des ressources numériques départementales peuvent être intégrées au catalogue de la bibliothèque (moissonnage OAI). Cette solution nécessite la mise en place d’un « connecteur » (OAI, SSO, ou les 2). 
 
> la formule “Clé en main” avec un accès indirect via le portail de la Médiathèque départementale. L’usager s’inscrit, se connecte et accède aux ressources directement depuis le portail départemental. La bibliothèque gère les inscriptions des usagers sur un espace d’administration dédié. Quant à la médiation, et à la maintenance du portail, elles sont réalisées par la Médiathèque départementale 
 
BNbox, la boîte à outils des bibliothèques partenaires 
 
“Pour déployer la bibliothèque numérique auprès de l’ensemble des bibliothèques partenaires, nous avons par ailleurs créé la BNBox qui agrège toutes les ressources utiles, notamment des tutoriels et des fiches pratiques spécifiques aux différents domaines à gérer”, poursuit le responsable. Ce déploiement est aujourd’hui effectif auprès de 140 bibliothèques (sur 280 au total) et il s’accélère. Mais pour que cela fonctionne, une formation des équipes est nécessaire, ainsi qu’une véritable médiation auprès des usagers. 
 
Un tableau de bord co-développé 
 
Les bibliothèques partenaires peuvent également profiter d’un système de réservation de livres physiques. Depuis peu, un extranet est également disponible et permet d’accéder à un tableau de bord complet avec différents indicateurs (les prêts physiques, les documents  réservés ou à retourner, les inscrits aux services numériques, les inscriptions à valider, les statistiques de consultation bibliothèque par bibliothèque, etc.). Cet extranet est le fruit d’un co-développement mené avec Archimed et le département du Calvados. “Nous avons travaillé ensemble sur le cahier des charges technique, se souvient Eric Jolie. Nous avions d’ailleurs des demandes spécifiques pour la liaison avec notre SIGB. Ce genre de co-développement est plus léger à gérer et permet in fine de répartir les coûts.” 
 
Un plébiscite pour les fonctionnalités de Syracuse 
 
“Ce sont les fonctionnalités liées à la bibliothèque numérique qui nous ont séduit, mais aussi les possibilités d’interconnexion, souligne le responsable. Sans compter que la plateforme offre une réelle simplicité éditoriale et de nombreuses fonctionnalités qui la rendent intéressante à la fois pour les usagers, mais aussi pour les bibliothécaires. C’est grâce à elle que nous pouvons offrir aujourd’hui à toutes les bibliothèques du département - et à leurs abonnés - ce large éventail de ressources numériques.” 

Pour découvrir le témoignage client de la Médiathèque du Pas-de-Calais, cliquez ici : 

Je consulte le témoignage !

Écrit par Christine