Actualités
15 septembre 2017

Syracuse, un portail attentif à l’accessibilité

Par Gérard

Une étude sur l’accessibilité conduite par le ministère de la Culture en 2016 attribue le meilleur score à Syracuse.

Accessibilité des portails documentaires

Sensibilisée très tôt par ses clients à la question de l’accessibilité, Archimed s’est fait accompagner dès 2013 par un cabinet de conseil, membre du groupe de travail AccessiWeb et spécialiste de l’accessibilité numérique, pour mettre en oeuvre les recommandations du référentiel RGAA.

Le référentiel d’accessibilité RGAA

Le Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations (RGAA) est fondé sur la lisibilité des données, dissociant le contenu et le contenant, sur l’exploitation de ces données dans différents contextes d’usages et sur la capacité d’accès par des agents extérieurs (moissonneur OAI, clients d’interrogation, etc).

Syracuse et l’accessibilité

Afin de faciliter son usage pour des utilisateurs non-voyants ou malvoyants, Syracuse intègre notamment :

  • une table des liens sur la page de recherche ; invisible à l’écran, elle permet de naviguer plus facilement, avec le clavier ou des applications vocales, vers le bloc qui intéresse l’utilisateur (les facettes, la liste des résultats, etc.) ;
  • des informations destinées aux technologies d’assistance, pour que ces applications détectent automatiquement la sémantique et les zones de la page ;
  • des étiquettes systématiques sur les images, avec l’attribut alt, pour permettre de détecter rapidement celles qui ont du sens ;
  • un libellé descriptif associé à chaque champ au niveau des formulaires.

Une reconnaissance du chemin parcouru

Après l’obtention par Archimed du label AccessibWeb pour son portail en 2014, label récompensant sa mise en conformité avec les référentiels d’accessibilité, une nouvelle étude, intitulée « Baromètre de l’accessibilité numérique en bibliothèque », a été conduite par le ministère de la Culture en 2016.

Les tests réalisés pour cette étude ne se basaient pas uniquement sur le contrôle d’une liste de points indépendants, mais prenaient bien en compte la totalité du cheminement d’un usager, du point de départ au point d’arrivée souhaité, avec les difficultés qu’il peut potentiellement rencontrer à chaque étape.

Cette étude place Syracuse comme la solution de portail présentant le meilleur niveau d’accessibilité.

Une bibliothèque qui adopte Syracuse pour son portail documentaire peut ainsi bénéficier d’un site offrant un très bon niveau d’accessibilité à ses usagers. Pour préserver ce niveau, il est bien sûr nécessaire qu’elle respecte un certain nombre de règles d’utilisation, notamment au niveau des images, pour ne citer qu’un exemple. Ces bonnes pratiques simples lui permettront ainsi de conserver l’avantage de l’accessibilité pour l’ensemble de ses contenus.

Voir aussi

L’étude peut être téléchargée ci-dessous. Les résultats figurent en pp. 45-47.

Crédits photographiques : CC BY 3.0 Jordan Delcros